Vendre avec un courtier ou par soi-même ?

La réussite d'une transaction immobilière nécessitant près d'une centaine d'actes de courtage et de vérifications légales, mieux vaut se fier à un professionnel d'expérience.

Opter pour les services d’un courtier immobilier vous offre de nombreux avantages et protections que vous n’avez pas en agissant seul, avec l’assistance d’un coach immobilier ou via une compagnie de vente en ligne.

Le courtier prend en charge toutes les étapes de votre transaction qu’il s’agisse des visites, du suivi des échéances, de la relation avec les autres parties ou encore des procédures et vérifications légales.

POURQUOI VENDRE AVEC UN COURTIER IMMOBILIER ?

1- POUR ÊTRE MIEUX PROTÉGÉ

Comme la profession de courtier immobilier est régie par la Loi sur le courtage immobilier (LCI) et encadrée par divers organismes, le courtier immobilier offre une pleine protection lorsqu'il est temps d'effectuer une transaction immobilière ou hypothécaire :

 

Info OACIQ

Le service d’assistance au public

Le Syndic

Le comité de discipline

Le Fonds d’indemnisation du courtage immobilier (FICI)

Le Fonds d’assurance responsabilité professionnelle du courtage immobilier du Québec (FARCIQ)

2- POUR BÉNÉFICIER DE SERVICES PROFESSIONNELS

Essentiellement, le courtier immobilier est un conseiller, un expert du marché, un intermédiaire et un négociateur. À ce titre, il se doit d’avoir complété et réussi une formation accréditée par l’OACIQ en plus de poursuivre ses apprentissages année après année via le programme de formation continue. Bien entendu, il doit maintenir ses connaissances à jour en ce qui a trait aux lois et règlements touchant l’habitation et la transaction immobilière. Véritable conseiller, il se doit d’analyser et comprendre vos besoins afin de vous faire des recommandations éclairées et objectives quant aux décisions à prendre au cours de la transaction.

 

Plus concrètement, le courtier a, entre autres, l’obligation de :

- faire la promotion de votre propriété à vendre

- s’assurer que les acheteurs potentiels sont qualifiés

- établir et faciliter la communication entre tous les intervenants

- négocier et conclure une transaction en votre faveur

- assurer les visites et coordonner les visites libres

- effectuer tout suivi nécessaire à la réussite de la transaction

3- POUR VENDRE RAPIDEMENT

Pour vendre sans délai et sous les meilleurs conditions, il est plus qu'important de fixer le juste prix et ce, dès le départ. Devant un prix trop élevé, les acheteurs potentiels risquent de se décourager ou de simplement passer outre, car le prix ne correspondra pas à leurs critères de recherche. Dans le même ordre d'idée, ceux qui ont les moyens d’acheter votre propriété réaliseront rapidement qu’ils peuvent obtenir un meilleur rapport qualité-prix ailleurs. Par ailleurs, une propriété qui est sur le marché depuis longtemps tend à perdre de la valeur et à susciter un doute dans la tête des acheteurs potentiels.

Votre courtier immobilier est formé et a accès aux outils nécessaires pour être en mesure d'évaluer la valeur réelle de votre propriété.

Les obligations déontologiques 

Les courtiers immobiliers sont des professionnels accrédités par l’Organisme d’autoréglementation du courtage immobilier du Québec (OACIQ) qui a pour mission d’appliquer la Loi sur le courtage immobilier (LCI). À ce titre, ils se doivent de respecter les devoirs et obligations déontologiques fixés par la LCI.

  • Transparence
    Votre professionnel autorisé par l’OACIQ doit constamment agir en toute transparence et en toute intégrité. Concrètement, cela signifie que votre courtier a le devoir de vous informer de tous les éléments dont il a connaissance en lien avec la transaction, notamment les conditions de partage de rétribution, la présence de plusieurs promesses d’achat ou tout autre facteur pouvant être défavorable à la transaction.
  • Loyauté et représentation
    Votre professionnel accrédité est tenu de promouvoir vos intérêts et de protéger vos droits. Ainsi, la LCI l’oblige à vous présenter l’ensemble des propriétés disponibles sur le marché qui correspondent à vos critères de recherche et à négocier en votre faveur. De même, votre courtier a le devoir de vous expliquer et de s’assurer que vous comprenez chacune des étapes de la transaction.
  • Information et vérification
    Votre courtier se doit de prouver l’exactitude des informations qu’il vous fournit au moyen de preuves formelles. De même, il est responsable de toutes les informations dont il fait la promotion. Il se doit aussi d’effectuer toutes les vérifications d'usage, entre autres, le montant des taxes municipales et scolaires, ainsi que toutes les données contenues à la fiche détaillée de la propriété. Par ailleurs, il doit informer toutes les parties des droits et obligations découlant des documents qu’il leur fait signer en plus de vérifier l’identité de celles-ci, ce qui inclut le signataire du contrat de courtage ou d’une promesse d’achat.
  • Disponibilité
    S’il ne peut être suffisamment disponible, le courtier se doit de désigner un autre professionnel accrédité par l’OACIQ pour le remplacer de sorte que vous obteniez les services auxquels vous avez droit, faute de quoi l’agence avec laquelle il est affilié prendra le relais.

LE SAVIEZ-VOUS ?

En vendant avec un courtier, vous pourriez réaliser un plus grand profit qu’en vendant seul.

Un courtier d’expérience saura vendre votre propriété dans de meilleurs délais et à un meilleur prix. En obtenant une offre d’achat supérieure au prix demandé, il n’est pas rare que le montant que vous verserez à votre courtier en guise de rétribution  soit inférieur au profit réalisé. Par ailleurs, la commission moyenne avoisinant les 5%, 2,5% est généralement réservé au courtier « collaborateur » représentant l’acheteur.  Donc même si vous sauvez le 2,5% allant au courtier « inscripteur », vous pourriez tout-de-même avoir à payer un montant au courtier collaborateur, montant qui est souvent déduit du prix demandé.